Taliby Dabo

Taliby Dabo

Les professionnels des médias de la capitale de la Haute Guinée se sont concertés, hier, mercredi 28 septembre 2016, pour tenter d’aplanir certaines divergences qui minent la corporation à Kankan. C’est une initiative conjointe des doyens Elhadj Mansa Sarabou Kéita et Elhadj Fodé Bangaly Fofana, respectivement correspondants de la radio nationale (RTG) et de la télévision nationale, a appris Guineematin.com, à travers un de ses correspondants locaux.

Faire respecter l’éthique, la déontologie et entretenir la confraternité entre les hommes des médias de la place étaient les objectifs de la rencontre tenue au siège de la radio rurale locale. « Nous voulons une presse responsable qui cultive la fraternité, l’esprit de corporation et non une presse divisée et de règlement de comptes. Nous avons constaté qu’il y a un désaccord entre la radio Milo FM, de monsieur Aladji Touré, et celle de Baobab FM-Fasso tv, de monsieur Taliby Dabo. C’est pourquoi, nous allons réconcilier monsieur Touré et monsieur Dabo. Bref, nous voulons créer et entretenir la fraternité entre les hommes de médias de la place, mais aussi et surtout faire respecter l’éthique et la déontologie », a expliqué Elhadj Sarabou Kéita.

Cette rencontre qui a connu la participation des représentants des médias locaux dont les radios Futur Médias, Nabaya fm, Milo FM, Baobab FM, Fasso tv, Horizons FM, Baté FM et la radio rurale, a eu lieu en l’absence des deux patrons de presse concernés.

Monsieur Fabou Koulibaly, directeur général de la Radio Horizons FM, estime que la presse est une famille : « on doit s’entendre comme ceux de Conakry ! Nous ne sommes pas nombreux ici ; et, si on ne s’entend pas, c’est honteux pour nous », a fait observer monsieur Koulibaly.

De son côté, Alpha Oury Koïta, directeur de l’information de la radio Milo FM, a salué cette initiative tout en y apportant son soutien.

A l’issue de la rencontre, les participants ont décidé à l unanimité de créer un comité de veille, d’organiser des rencontres périodiques. Et, le chef de station de la radio rurale, monsieur Sorel Bolokada, est choisi comme médiateur pour résoudre les conflits entre les médias et journalistes de la localité.

A rappeler que les radios Milo FM, Baobab FM et Fasso tv s’attaquent souvent à travers des émissions et contre-émissions.

De Kankan, Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Tél. : 628-42-16-32

 

Facebook Comments