La direction de la base régionale du SNAPE (Service national d’aménagement des points d’eaux) a publié les données statistiques des forages améliorés dans la région de Kindia hier, mardi 17 octobre 2017. Ce résultat révèle que beaucoup de forages se trouvant dans la région sont tombés en panne par manque d’entretien, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kindia.

Selon les statistiques publiées par le SNAPE, à Coyah, par exemple, il y a un total de 108 forages dont 56 en bon état et 52 en pannes. Les besoins actuels sont estimés à 43 nouveaux forages.

Dans la préfecture de Dubréka, il y a 463 forages dont 238 en bon état, 225 en panne ; et, le besoin est de 85 forages.

Dans la préfecture de Forécariah, il y a un total de 312 forages dont 231 en bon état, 81 en panne avec un besoin exprimé à 74 forages.

Pour la préfecture de Kindia, il y a 533 forages, 370 en bon état et 163 en panne. Le besoin est exprimé à 191.

Dans la préfecture de Télimélé, il y a un total de 472 forages, 274 en bon état, 198 en panne. Le besoin exprimé est de 141 forages. Soit, un total pour la région administrative de Kindia de 1 888 forages dont 1 169 en bon état, 719 en panne avec un besoin estimé à 534 nouveaux forages.

Selon le directeur de la base régionale du SNAPE, monsieur Hassimiou Diallo, il est aujourd’hui « urgent de venir en aide à la population de la région de Kindia. Cela permettra non seulement la réhabilitation des forages existants, mais aussi la réalisation d’autres points d’eau », dit-il.

Face à ce constat, les autorités en charge de l’hydraulique doivent faire face à ce problème, surtout que la saison sèche approche à grand pas.

De Kindia, Mamadouba Sylla pour Guineematin.com

Tél. : 623 78 43 73