Les coupeurs de routes ont encore sévi dans la région de Kindia. Dans la nuit du jeudi 16 novembre 2017, c’est un taxi de marque Renault 21, immatriculé RC 8638 Q qui a été victime d’une attaque. Les faits se sont produits à Gnèguèya, dans la commune rurale de Mambia. L’attaque a couté la vie à l’enseignant Thierno Hamidou Sow, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Lors de cette attaque, Thierno Hamidou Sow, professeur de Franco-arabe, en service à Koïn, dans la préfecture de Tougué, a reçu une balle au niveau de son avant bras droit. Son corps a été déposé à la morgue de l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo de Kindia. Informé de la nouvelle, les autorités régionales, préfectorales, communales et militaires se sont tous rendues à la morgue pour le constat.

Selon Docteur Youssouf Kpogomou, médecin légiste, « c’est à 00 heure qu’on a reçu un corps sans vie qu’on a déposé au niveau de la morgue. Le jeune qui est mort a reçu une balle au niveau de l’avant-bras droit. Il a beaucoup saigné et on a fait l’expertise ce matin et on a vu qu’il s’est vidé complètement de son sang, c’est ce qui lui a tué », a expliqué le médecin légiste.

Pour le chauffeur de la Renault « je quittais Labé pour Conakry. Arrivé à Gnèguèya, j’ai vu un ce Renault 21 garé qui quittait Siguiri. Après, ils m’ont signalé en disant il faut nous dépanner. Je ne savais pas que c’étaient des bandits. Je suis descendu et directement ils m’ont prit en me disant si tu bouges on va te tuer. Tous mes passagers sont descendus. Puis, j’ai entendu mon passager Thierno Hamidou Sow crier en disant ils m’ont tué. Mais, les bandits continuaient à tirer en l’air et après ils ont pris la fuite. J’ai pris le véhicule pour déposer mon passager à Gbinkilin pour les soins. Mais arrivé a ce niveau il était déjà mort » a dit Mamadou Saliou Baldé.

Il faut rappeler que les enquêtes sont déjà ouvertes par la brigade de recherche de Kindia pour retrouver les malfrats. Quant à la victime, son enterrement a eu lieu il sera ce vendredi dans l’après midi a Kindia.

Selon nos informations, Thierno Hamidou Sow (en basin sur cette photo deuxième de la gauche vers la droite en compagnie de ses collègues et amis à Koin) se rendait à Conakry faire sa soutenance à l’Université de Sonfonia, section langue Arabe. Il venait d’être intégré à la fonction publique suite à son admission au dernier test de recrutement. Il laisse derrière lui une veuve et un enfant.

Que son âme repose en paix.

De Kindia Mamadouba Sylla pour Guineematin.com

Tel 623 78 43 73

Facebook Comments