Un enfant dont les mains avaient été brûlées, la semaine dernière, par son propre père, à Koïn, une commune rurale relevant de la préfecture de Tougué, vient de rejoindre son papa, Oury Bamba Diallo, en détention préventive à la Gendarmerie préfectorale, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Six mineurs arrêtés à Koïn, ont été déférés dans la matinée de ce mercredi, 22 novembre 2017, à la Gendarmerie préfectorale de Tougué. Ces mineurs sont poursuivis parce qu’ils sont soupçonnés d’être auteurs de plusieurs cas de vol d’objets divers enregistrés à plusieurs reprises dans la collectivité.

Fait remarquable, parmi les six (6) mineurs interpellés, on retrouve trois fils de Oury Bamba, actuellement en détention préventive à Tougué pour avoir brûlé, la semaine dernière, les mains de ses deux enfants qu’il accusait d’avoir manger un pain et une boite de sardine initialement destinés à la grand-mère des victimes.

Depuis, le plus petit, âgé de moins de 8 ans, en tout cas faisant la 2ème Année de l’école primaire, suit son traitement à l’hôpital préfectoral de Tougué où il risque fort d’être amputé de tous les doigts de ses deux mains.

Son grand frère qui, apparemment n’avait pas eu de blessures graves suite à la cruauté de leur père et qui avait été traité au Centre de Santé de Koïn, fait partie des mineurs conduits à la Gendarmerie de Tougué, parce qu’ils sont accusés de plusieurs cas de vol d’objets divers.

Oury Bamba Diallo accusé d’avoir brûlé les mains de ses enfants pour un morceau de pain, a été rejoint à son lieu de détention par 3 de ses enfants (présumés petits voleurs) dont l’une de ses victimes pour lesquelles il a été arrêté. Lui, pour avoir torturé deux de ses enfants qu’il accusait d’avoir détourné un pain et une boite de sardine qu’il avait acheté pour sa mère. Ces trois enfants, pour appartenance à un réseau de mineurs présumés voleurs.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments