Après une longue journée d’échauffourées entre les agents des forces de l’ordre et les manifestants dans la commune rurale de Kolaboui (préfecture de Boké), le calme est revenu et la circulation a été libérée dans la soirée de ce jeudi 21 septembre 2017, suite à une médiation des sages venus de Boké, rapportent les reporters de Guineematin.com déployés sur le terrain.

Selon un des manifestants ayant pris part à la rencontre, les jeunes ont finalement accepté de sursoir à leur manifestation jusqu’au dimanche 24 septembre 2017, à condition que les sages qui se sont engagés à assurer la médiation, apportent une réponse claire à leur requête.

« Les sages nous ont dit qu’ils vont écrire un rapport de notre revendication et le remonter au gouvernement. Nous avons accepté cela à condition qu’ils nous donnent un résultat positif d’ici le dimanche prochain. Sinon, nous reprendrons la rue », a-t-il dit au téléphone de Guineematin.com, ce jeudi soir.

A en croire ce jeune de Kolaboui, toutes les barricades sont déjà levées par les manifestants dans les environs de 20 heures et que les véhicules en provenance de Conakry qui étaient bloqués à l’entrée de la ville, ont commencé à traverser Kolaboui…

A suivre !

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo et Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com