Après les fortes pluies de ce week-end à Conakry, des familles du quartier Koloma-Soloprimo, secteur III (3) se sont réveillées hier, lundi 11 août 2014, les pieds dans l’eau. Reportage à Koloma pour Guineematin.com, Issiagha Bakayoko.

Ce martin, la frustration et le désespoir se lisaient sur le visage de tous. Au micro de guineematin.com, certaines femmes se disent être abandonnées par les responsables du quartier et du secteur. Et, pour se faire entendre, les victimes ont érigé une barricade empêchant l’accès au centre de santé du quartier dont la cour était d’ailleurs inondée en partie.

A en croire Elhadj Cissé, le chef du quartier Koloma- Soloprimo, ce problème existait bien avant qu’il ne vienne aux affaires. Qu’il s’était d’ailleurs impliqué personnellement pour trouver une  solution définitive liée à l’écoulement des eaux.

Mais, que tout est parti de la revente de la parcelle d’où se trouve le principal caniveau par un certain monsieur Kalo, Directeur adjoint de la SOLOPRIMO, à un grand commerçant, qui au lieu de tenir compte de la présence de ce caniveau, s’est permis de construire un immeuble sans se soucier des conséquences que cela pourrait générer.

Dans cet élément audio qui va suivre, Elhadj Cissé revient sur la genèse de ses multiples démarches auprès de l’inspection de l’habitat, pointe un doigt accusateur sur les failles du système et propose des solutions, mais se dit impuissant fasse à la situation.

Après ces éléments sonores, Guineematin.com vous propose quelques images de cette inondation :

Facebook Comments