Installé dans ses nouvelles fonctions de Directeur Préfectoral de l’Education (DPE) de Koubia, hier lundi 28 août 2017, monsieur Fara Kamano aura du pain sur la planche. Il devra faire face au déficit d’enseignants que connait la préfecture malgré l’existence d’infrastructures modernes à certains endroits, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Le nouveau DPE aura d’abord fort à faire auprès de son département et de l’Inspection Régionale de l’Education de Labé pour trouver 132 enseignants pour le primaire et 42 Professeurs pour le secondaire, toutes disciplines confondues, selon le besoin exprimé par les statistiques de son service.

Par ailleurs, il est prévu l’ouverture de trois collèges de proximité à savoir à Bassara, Niakaya et celui du centre-ville de Koubia. On y trouve des bâtiments flambants-neufs, bien équipés avec des panneaux solaires. Ces nouvelles écoles n’attendent que des Professeurs, puisque les élèves ne manquent pas. Ave des effectifs pléthoriques dans les autres collèges du centre ville et le résultat de l’examen d’entrée en 7ème année, avec 73% d’admis, il faudra sans doute décongestionner.

Après, Monsieur Fara Kamao devra aussi redéfinir la stratégie de contrôle pédagogique, notamment dans les classes d’examen. Le nouveau DPE de Koubia tiendra compte aussi des recommandations des partenaires de l’éducation, notamment le PAM (Programme Alimentaire Mondial), l’UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l’Enfance), les APEAE (Associations des Parents d’Elèves et Amis de l’Ecole) et le syndicat de l’éducation.

Enfin, Fara Kamano devra faire face à la reconstruction des 33 écoles primaires dans les villages de Dadhiyabhé, Lougammé, Sinthiou, Marwata, Fafaya centre, Koubia centre, Moromi, etc.

A rappeler que la Préfecture de Koubia a le taux de scolarisation le plus bas de la région de Labé, avec 68 % avec 124 écoles primaires et 8 écoles secondaires.

De Koubia, Mamadou Alpha Diallo pour Guineematin.com

Commentaires