L’officier militaire, commandant Manchon Camara qui a récemment dénoncé « le mauvais comportement des agents bénévoles de la gendarmerie locale » vient d’être limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia, dans la préfecture de Gaoul, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Comme l’indiquaient certains de nos précédents articles, le commandant Manchon Camara, jusque-là sous-préfet de Koumbia avait attiré l’attention des autorités au plus haut niveau sur une éventuelle crise sécuritaire qui menaçait sa collectivité. A cette occasion, il avait dénoncé l’insuffisance d’agents qualifiés pouvant assurer la sécurité de sa population. Le commandant Manchon Camara disait que les agents de la gendarmerie recrutés et envoyés dans sa sous-préfecture sont tous des bénévoles et tout leur travail, c’est de rançonner les citoyens.

D’ailleurs, dans un de précédents articles, le sous-préfet avait même expliqué avoir « adressé une correspondance au préfet de Gaoual pour lui faire le point de la situation ; mais, aucune réponse de sa part ».

Malheureusement, au lieu d’une réponse à son courrier, c’est une note que le commandant Mansson Camara reçoit pour lui signifier qu’il est désormais relevé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia et qu’il doit désormais retourner à sa base, au bataillon des troupes aéroportées (BATA) du camp Alpha Yaya Diallo.

« On m’a remis la note de service me limogeant de mon poste le vendredi, 13 Octobre 2017. Et, dans cette note de service, on dit que j’ai été muté à mon unité d’origine, qui est le BATA. Je vais retourner au camp Alpha Yaya Diallo et continuer ma mission qui est celle de défendre mon pays ».

Evidemment, le commandant Camara va quitter son poste avec le sentiment d’avoir été victime d’un complot ordi par son préfet avec lequel il ne s’entendait plus. « Déjà, j’accuse le préfet de Gaoual, Souleymane Sow de n’avoir ménagé aucun effort auprès du ministre le Général Boureima Condé pour me faire quitter Koumbia. Car, Souleymane Sow me considérait comme encombrant parce que je ne suis pas un béni oui-oui comme les autres administrateurs », s’est-il confié.

Général Boureima Condé

Selon le commandant Manchon, il a déjà sollicité auprès du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation une confrontation avec le préfet de Gaoual, Souleymane Sow. Car, lui, il ne se reproche de rien et n’a rien contre le préfet de Gaoual ; mais, certainement, tout ce qui a fait mal à ce dernier, c’est du fait qu’il a dénoncé les bénévoles mutés à Koumbia et qui passent tout leur temps a rançonner les pauvres citoyens », explique-t-il au bout du fil.

Bref, on apprend qu’un nouveau sous-préfet a déjà été nommé en replacement du commandant Manchon Camara. Le Commandant Ansoumane Camara, qui était en service à l’Armée maritime, devient ainsi le nouveau sous-préfet de Koumbia…

De Labé, Alpha Boubacar DIALLO pour Guineematin.com