Mamadou Bah Bantayah, décèsMonsieur Mamadou Madiou Bah, né en 1945 à Bantayah, commune urbaine de Télimélé a répondu à l’appel d’Allah ce vendredi saint 12 décembre 2014 à 15 heures 50 minutes, suite à un arrêt cardiaque, dans une clinique située à Bomboli, dans la commune de Ratoma, à Conakry.

Marié à trois femmes et père de dix enfants (dont cinq filles), monsieur Bah était un chauffeur de profession, notamment à la défunte ONAH.

Frère du maire de la commune urbaine de Télimélé, monsieur Mamadou Madiou Bah sera inhumé demain au cimetière de Cosa, après la prière de 14 heures.

Les condoléances d’usage sont reçues au domicile du défunt, à Cosa, depuis l’annonce de ce décès.

Nos condoléances les plus attristées à son premier fils, Mamadou Mouctar Bah qui est actuellement au Congo, à son frère monsieur Diouldé Bantayah Bah, syndicaliste, ainsi qu’à ses neveux et nièces, Mamadou Lamarana Baldé et son épouse, Aïssatou Bah, à N’zérékoré ; Mamadou Madiou et sa sœur, Binta à Abidjan ; Souleymane Baldé, Abdoulaye Yéro Baldé et Elhadj Ousmane Baldé aux Etat unis ; Amadou Oury Baldé, à Abuja, au Nigéria ; Mamadou Oury Baldé à Londres ; Abdoulaye Bah et Souleymane Baldé en Angola ; tous les ressortissants de Bantayah, de Fanta, de Télimélé, ainsi qu’aux anciens travailleurs de ONAH.

Paix à l’âme de notre regretté frère et que la terre lui soit légère, amen !

 Nouhou Baldé

Facebook Comments