Ely Kamano et les autres membres du Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière, Guinée, Conakry
A la faveur d’une conférence de presse organisée ce jeudi 9 octobre à  la Maison de la Presse, le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière a fustigé, dans une déclaration lue à la presse, les propos du directeur national de l’ONT, Laye Junior Condé, suite au drame de Womey.

Guineematin.com vous propose ci-dessous l’intégralité de cette déclaration :
REPONSE DU CSDF AUX PROPOS TENUS PAR LAYE JUNIOR CONDE VIS-A-VIS DE LA GUINEE FORESTIERE SUITE AU DRAME SURVENU A WOMEY
Suite aux tragiques évènements survenus dans la sous préfecture de Womey, préfecture de N’zérékoré, plusieurs voix, à l’image de celle du Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière, se sont élevées pour condamner vivement les atrocités et  la barbarie par laquelle huit (8) de nos concitoyens ont été froidement exécutés par des individus sans foi,  ni loi. Nous réitérons  notre demande auprès de l’Etat et des Organisations de Défense des Droits de l’Homme de mettre tout en œuvre pour arrêter les auteurs et leur infliger la sanction concordante tout en veillant au respect des droits des innocents vivant dans la zone.
Toutefois, parmi les voix qui se sont élevées, certains individus peu éclairés et mal intentionnés profitant de ce drame ont proféré des insanités à l’endroit de tout le peuple forestier. Un certain Laye Junior CONDE, haut commis de l’Etat, Directeur National de l’Office du Tourisme et Chargé de la Communication du RPG – Arc – En – Ciel, pendant son passage sur  l’émission Grandes Gueules le 22  Septembre 2014, a dit ceci : « Dans cette partie de la Guinée, il y a eu la culture de la barbarie, de l’incurie et de la sauvagerie à une échelle inadmissible » il va très loin pour parler d’un virus de la barbarie qui existerait en Guinée Forestière et lie cette situation au gène.
Sans tenir l’Etat, encore moins le RPG – Arc – En – Ciel, pour responsables de ce terrible délire de Monsieur CONDE qui n’engage que sa personne, le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière, dénonce et exprime sa profonde indignation vis-à-vis de ces propos irresponsables et les juge indignes d’un haut commis de l’Etat qui jouit, nous estimons de toutes ses facultés mentales et intellectuelles. Pour Laye Junior CONDE, la barbarie en région forestière serait héréditaire. Pour appuyer ce point de vue du reste insultant, il cite en exemple les malheureux cas de Saoro, Galapaye et Macenta qu’il généralise à toute la région forestière, donc à tous les habitants qui y vivent. Une telle communication, contribue activement à fragiliser davantage le tissu social à cause du fait qu’elle touche à la dignité humaine.
Au regard de la gravité de tels propos, le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière,
  • Invite Monsieur Laye Junior CONDE à présenter ses excuses aux habitants de la région forestière et au peuple de Guinée tout entier,
  • Demande très humblement à son Excellence Monsieur le Président de la République, de prendre des mesures disciplinaires contre ce genre de dérives dans la communication des hauts responsables de l’Etat qui sont de nature à saper les valeurs républicaines.
Par la même occasion, nous demandons à la presse de faire preuve de plus de professionnalisme dans l’animation des émissions interactives autour des sujets sensibles pour éviter d’éventuels dérapages dans la communication.
Le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière présente de nouveau ses condoléances à toutes les familles  endeuillées par le drame de Womey et par la fièvre hémorragique à virus ébola tout en invitant le peuple à plus de vigilance vis-à-vis de l’épidémie.
Vive la paix 
Vive l’Unité Nationale
Nous vous remercions

Commentaires