Des membres de Médecins sans frontières s'équipent avant de pénétrer dans le centre de traitement d'Ebola, mis en place dans les faubourgs de Monrovia (Liberia), jeudi 16 octobre 2014. (MOHAMMED ELSHAMY / ANADOLU AGENCY / AFP)Une religieuse venue de Paris, via Brazaville, puis Kinshasa et Cabinda est hospitalisée à l’hôpital Josine Machel de Luanda, en Angola. La religieuse a commencé à sentir les premiers malaises à la traversée du fleuve Congo en bateau, des symptômes similaires à ceux de personne infectée par  le virus Ebola.

La sœur a vite été admise à l’hôpital militaire de Luanda pour l’observation médicale, avant d’être transférée à Josina Machel, a-t-on appris des confrères angolais, Angop, hier, lundi 3 novembre 2014.

Des prélèvements ont été effectués sur la sœur et envoyés en Afrique du Sud et elle continue à recevoir des traitements de la malaria et du paludisme à l’hôpital Josine Machel à Luanda.

Commentaires