Un homme d’une quarantaine d’années a trouvé la mort hier, lundi 09 juillet 2018, à Horè Saala, un quartier de la commune urbaine de Labé. Le défunt était un étranger dont l’origine n’était pas connue par les habitants de la localité. Raison pour laquelle, ces derniers se sont opposés à son inhumation sur place, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Selon le chef de quartier de Horè Saala, le défunt est venu récemment dans la localité en compagnie d’une femme et deux enfants. Mais quand il est tombé gravement malade, la dame est partie avec les enfants le laissant tout seul. Lorsqu’il est décédé, les agents de santé et de sécurité ont procédé à leur constat et l’ont mis à la disposition de la communauté pour l’inhumation. Mais les habitants de Horè Saala n’ont pas voulu qu’il soit inhumé dans le quartier alors qu’il n’est même identifié.

« Ce lundi, nous avons découvert un corps dans une cour. Pour le moment, nous n’avons pas pu savoir de qui s’agit-t-il. Il était venu à la mosquée il y a quelques temps pour se présenter à nous en nous disant qu’il cherche où se loger et faire des travaux domestiques comme puisatier par exemple. Nous n’avons rien trouvé sur lui pour pouvoir l’identifier. La dame avec laquelle il vivait, parce qu’on ne sait pas s’ils se sont mariés, est partie avec les deux enfants », a expliqué Mouctar Bah, le chef quartier de Horè-Saala.

Finalement, après plusieurs tractations menées par les autorités locales, le corps a été inhumé dans le quartier.

De Labé, Saifoulaye Diallo Guineematin.com

Tél. : 623676550

Facebook Comments

Guineematin