Le ministre Ahmed Kanté, ancien chef du département des mines et de la géologie, actuellement administrateur général de la SOGUIPAMI (société du patrimoine minier) fait construire actuellement un solide soubassement dans la rivière Niémbéwol, située à la porte d’entrée Ouest de la ville de Labé, a constaté sur place un correspondant de Guineematin.com dans la région.

L’usager de la route qui a emprunté la nationale Pita-Labé ces derniers jours ne peut pas ne pas être frappé par la présence de maçons s’activant à construire un solide soubassement et une clôture dans la rivière Niémbéwol, juste « au tournant Z » de la porte d’entrée Ouest de la ville de Labé.

Il s’agit d’un édifice privé appartenant au patron de la SOGUIPAMI, le ministre Ahmed Kanté qui a sa concession à quelques 30 mètres de la rivière. Son action a modifié et même déplacé le tracé naturel du cours d’eau.

« Il a d’abord modifié le lit du cours d’eau dans un petit canal en béton et une hauteur qui pourra lui permettre en cas de crue d’augmenter avec des fers d’attente. Ensuite, il a fait une grosse clôture traversant le lit du cours d’eau avec même le remblayage à l’intérieur », déplore le directeur régional de l’Aménagement de la Ville de Labé, Ingénieur Ibrahima Kaba qui déclare avoir déjà émis un ordre d’arrêt des travaux.

Malgré les risques qui peuvent en découler, le Directeur Régional de l’Environnement de Labé, Alpha Ibrahima Barry, lui, se contente d’apporter des conseils aux propriétaires du chantier, au-lieu d’ordonner l’arrêt immédiat des travaux.

« L’eau en aval du pont s’accumule sous le soubassement qui est déjà fait par rapport à la largeur du cours d’eau. A la longue, si l’eau ne passe pas bien, on peut assister à un refoulement et elle peut s’accumuler au dessus du pont. Il peut arriver que le passage soit bloqué. Il y a aussi le risque de faire céder le pont. Moi, j’aurais proposé au propriétaire d’envoyer des techniciens de haut niveau pour ne pas porter atteinte à l’environnement », confie-t-il.

Sur le terrain, le surveillant des travaux indique que son grand frère, Ahmed Kanté est en mission officielle à l’extérieur du pays depuis quelques jours.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Commentaires

No Comments