Les auditeurs de Labé et environs ne reçoivent pas encore les signaux de la radio nationale (RTG) et ceux de ses partenaires (RFI et BBC) depuis hier, mardi, 22 mai 2018 aux environs de 20h 15, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Selon Mohamed Camara, chargé de la maintenance des émetteurs de Fello Limboko, situé à près de 16 km de la ville de Labé, il a coupé parce que le stock de carburant qui lui permettait d’alimenter le groupe électrogène du site est épuisé.

« Depuis 15 jours je suis derrière la direction financière du département pour qu’on engage la procédure à temps en vue d’éviter une rupture de carburant. Mais, je n’ai pas réussi. J’ai éteins le groupe pour éviter d’autres problèmes techniques, parce qu’il ne restait que la réserve de carburant », a-t-il confié quand nous avons lui rendre responsable de la mauvaise planification dans la livraison de ce carburant donné régulièrement à la Guinée par les chaînes internationales RFI et BBC, conformément aux conventions d’implantation qui les lient à l’Etat guinéen.

Une situation déconcertante quand on sait que même avant l’arrivée en Guinée de ces radios internationales les sites de l’intérieur du pays étaient régulièrement alimentés en carburant pour le bon fonctionnement des émetteurs relais de la radio nationale.

Il est donc inadmissible que malgré toutes les dénonciations faites et les démarches menées par les directions de RFI et de la BBC, les autorités guinéennes en charge du secteur ne parviennent pas à normaliser la gestion de ce partenariat entre médias qui était pourtant scellé pour le bonheur et le confort d’écoute régulier des auditeurs guinéens de Conakry et de l’intérieur du pays.

Par l’indélicatesse de certains commis de l’Etat guinéen avec lequel l’impunité est érigée en système, voilà encore les auditeurs de Labé privés à la fois de trois sources d’informations parmi les plus fiables du pays du Professeur-Président Alpha Condé.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin