Manif à LabéLes services de sécurité de Labé ont dispersé ce mercredi matin de jeunes manifestants qui venaient de se mobiliser au rond point Hoggo M’Bouro pour réclamer la destitution du directeur de la maison régionale de la jeunesse. Samba Camara est accusé d’avoir rejoint un mouvement de soutien au Pr Alpha Condé, a constaté sur place Guineematin.com

Des jeunes en colère ont brûlé ce mercredi matin des pneus au rond point Hoggo M’Bouro dans la commune urbaine pour réclamer le départ du directeur de la maison régionale de la jeunesse. Samba Camara est accusé d’avoir affiché ses préférences politiques en faveur du Pr Alpha Condé à travers l’association Femmes et Jeunes pour le Développement de Tougué.

Au cours d’une rencontre tenue mardi au gouvernorat de Labé, le gouverneur de région, Sadou Keita a indiqué aux représentants de ce collectif des jeunes qu’il ne peut pas démettre Samba Camara de ses fonctions pour des faits politiques, a moins que la mesure ne soit élargie aux délégués sous-préfectoraux de la jeunesse de Labé qui sont, dit-il, pour la plupart responsables dans les structures de l’UFDG.

Non satisfait de cette réponse du gouverneur de Labé, les jeunes manifestants ont décidé de revenir dans les rues ce mercredi matin dans le but d’accentuer la pression sur les autorités locales.

Après donc avoir brûlé des pneus au rond point Hoggo M’Bouro, ils ont été vite dispersés aux environs de 9 heures par les services de sécurité qui organisent actuellement une patrouille mixte dans la ville. Patrouille composée des unités d’intervention de la police et de la gendarmerie.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments