imageDans le cadre de la prévention et de la lutte contre la propagation du virus Ebola, un  comité multidisciplinaire d’informations et de sensibilisation a été installé à Labé, a constaté sur place Guineematin.com

Il  est composé entre autre du comité de relation avec les usagers de l’hôpital régional,  de la ligue islamique régionale avec à sa tête le 1er imam de la grande mosquée et du Directeur  Général de l’hôpital.

L’objectif, c’est d’amener les communautés et les familles à une totale adhésion aux messages et aux mesures de lutte contre la propagation du virus en vue d’une meilleure implication de tous dans la lutte pour rompre  la chaine de transmission de la maladie, selon le Directeur Général de l’hôpital régional de Labé, Dr Ataoulaye Sall

Ces messages d’informations  et de sensibilisation  qui ont débuté le 15 Juillet se font à travers des tables rondes, des émissions débats avec le concours des   radios privées et publiques de la place.

Il est question d’amener les communautés à comprendre que pour éviter la dissémination géographique de la maladie, il est essentiel  de renoncer au transport et au rapatriement des corps d’une localité à une autre par suite d’Ebola confirmé ou de suspicion.

Les communautés sont aussi encouragées à signaler aux services de santé les plus proches  tous les cas de concitoyens malades qui regagnent le bercail en provenance des zones où sévit la maladie y compris la sierra Léone et  le Liberia.

En outre avec l’implication de la ligue islamique, il a été  demandé à tous les imams de la région d’axer  les sermons du vendredi sur cette sensibilisation en mettant l’accent sur les messages et les recommandations du gouvernement et du ministère de la santé.

La méthodologie utilisée au cours des débats consiste à donner d’abord la parole aux techniciens qui expliquent les messages et les recommandations actualisés et leur portée dans la riposte contre la maladie. Ensuite, les représentants de la ligue islamique  démontrent la cohérence des messages avec les recommandations du prophète (rapportées dans les hadiths) qui demandait à ses coreligionnaires en cas d’épidémie, d’éviter de disséminer les maladies transmissibles par des déplacements en direction des zones sinistré et vice versa.

Diallo Idrissa pour Guineematin.com

 

Commentaires