Les auditeurs de Labé sont encore coupés des signaux de la radio nationale, de la RFI et de la BBC depuis pratiquement le mercredi, 7 juin 2017, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Comme par le passé, les émetteurs de ces trois grandes radios nationale et internationales sont éteints faute de carburant ou de mauvaise planification du stock disponible au ministère de la communication.

Cette fois-ci, le technicien chargé de la gestion du site de Labé, Mohamed Camara déclare avoir fait le point de la situation à sa direction une semaine avant la fin du dernier stock envoyé à Labé.

Nul n’a besoin de revenir sur l’opacité qui entoure la gestion de ce carburant fruit d’un partenariat entre le ministère de la communication et les deux radios internationales concernées. Mais, il est à rappeler qu’avec cette situation, ce sont les auditeurs des plusieurs préfectures de la région qui sont coupés des nouvelles officielles de la Guinée et des informations des radios internationales.

Une belle manière pour les cadres concernés du ministère de la communication de promouvoir le droit à l’information consacré par la constitution guinéenne pour tous les citoyens de mon beau pays, la Guinée.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin