Plus de 100 cas d’accidents de la circulation routière ont été enregistrés par les services de police dans la commune urbaine de Labé entre le 1er janvier et le 25 novembre 2017, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Selon le commissaire spécial de la sécurité routière de Labé, le lieutenant-colonel Tidjane Sanoh « Le nombre de blessés graves, il y a au total 19 dont 14 hommes, 6 femmes et 2 mineurs. Contre 22 blessés légers dont 16 hommes, 5 femmes et 1 mineur.»

Cet officier de la police routière a ajouté au micro de Guineematin.com que les dégâts matériels causés par ces accidents sont énormes. « Au total, il y a eu 36 véhicules qui ont été fortement endommagés dont des pertes peuvent être évalué à plusieurs millions de nos francs. Au cours de ces accidents, mon service a enregistré 8 cas de décès dont 4 hommes, 1 femme et 3 mineurs ».

Les causes de ces accidents de la circulation sont souvent liées à la non maîtrise du code de la route, à la consommation des stupéfiants en conduisant, et l’excès de vitesse.

Par contre, l’officier de constat fait observer que «le taux élevé des accidents de la circulation est à la baisse cette année à Labé par rapport à l’année précédente. Cela s’explique par les sensibilisations faites et les multiples dispositions prises par mon service pour la réglementation de la circulation routière, parmi lesquelles, figure le port obligatoire du casque pour les motocyclistes, l’interdiction des surcharges et du transport mixte ».

Pour conclure, le premier responsable de la sécurité routière dans la commune Urbaine de Labé a invité tous les usagers de la route, à plus de civisme dans la circulation routière.

De Labé, Alpha Boubacar DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments