Mairie de la commune urbaine de LabéLes puits et fosses septiques continuent à endeuiller des familles dans la ville de Labé. Ce vendredi 30 septembre 2016, une fillette qui était en récréation avec ses pairs, a chuté dans un puits à ciel ouvert dans le secteur Hamdalaye, quartier Daka 1, commune urbaine de Labé. Malgré l’opération de sauvetage entreprise par les citoyens du secteur, la victime n’a pas pu sortir indemne de ce drame, a appris Guineematin.com de sources officielles.

Fatoumata Diaraye, âgée de 4 ans, est morte alors qu’on tentait de la repêcher du puits de six mètres 34cm de profondeur avec une nappe d’eau d’un mètre 50, appartenant à une femme habitant dans le secteur. « On était parti assister à une cérémonie de décès. Sur le chemin de retour, on a entendu des cris selon lesquels, un enfant a chuté dans un puits. Immédiatement, on s’est intéressé au sujet. Arrivé sur les lieux, on a trouvé que c’était notre enfant qui se débattait dans le puits qui regorgeait de l’eau. Sans attendre les sapeurs pompiers, on s’est mis à la tâche afin de la sauver. Malheureusement, quand on l’a remontée du puits, elle était déjà sans vie »  a lamentablement confié à Guineematin.com, un parent de la victime qui a requis l’anonymat.

Cet autre incident intervient quelques jours après des instructions données par le maire de Labé aux chefs des 28 chefs de quartiers de la commune. Ces consignes intimaient à ces différents responsables à identifier et couvrir tous les trous béants relevant de leurs localités. Malheureusement, jusqu’à ce jour, ces instructions n’ont toujours pas été suivies à la lettre. Néanmoins, « ce drame servira d’exemple aux autres. Nous allons déposer la propriétaire à la gendarmerie et elle va obligatoirement fermer son puits. Ensuite, nous allons recenser tous les retissant à cette opération d’identification et de fermeture des puits et fosses septiques », a promis Mamdou Boye, le chef secteur de Hamdalaye.

Selon le président de la délégation spéciale de Labé, Elhadj Cellou Daka Diallo, une deuxième rencontre qui regroupera tous les chefs de quartiers, se tiendra le mardi prochain dans l’enceinte de la commune urbaine. Objectif : envisager de nouvelles mesures draconiennes  afin d’endiguer ce fléau qui endeuille de nombreuses familles de Labé.

De Labé, Yayé Aissata Diallo, pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620 03 66 65

 

Facebook Comments