Pour le premier tour de cette année 2018, c’est la commune de Ratoma qui a servi de cadre au lancement officiel de la Campagne Nationale de Vaccination gratuite contre la Poliomyélite le jeudi 07 septembre 2018. Elle vise à vacciner les enfants de 0 à 5 ans afin de les protéger contre cette maladie très contagieuse, invalidante et meurtrière.

Un total de 9 890 agents vaccinateurs, 1 644 mobilisateurs sociaux (Moso), 822 crieurs publics, 411 superviseurs de Moso et 2 186 superviseurs d’équipes appuyés par les moniteurs et superviseurs indépendants ont été déployés sur le terrain pour la vaccination de 4 564 570 enfants de 0 à 5 ans quel que soit leur statut vaccinal antérieur. Le budget global est estimé à 82 337 998 204 GNF soit 1 362 972.16 USD représentants les couts d’achats des vaccins et les couts opérationnels des activités.

Placée sous la présidence du Ministre d’État, Ministre de la Santé, la cérémonie a été rehaussée par la présence des autorités administratives, cadres du ministère de la santé, des représentants des partenaires (OMS, UNICEF), des leaders communautaires et la population de la commune de Ratoma.

Dans son allocution de bienvenue, le directeur de cabinet, représentant le gouverneur de la ville de Conakry à cette rencontre, a d’abord rappelé le partenariat scellé depuis des décennies entre le système de santé et les collectivités locales afin d’assurer l’implication effective de ces collectivités dans toutes les activités de prévention et lutte contre les maladies. Ensuite, M. Moundjour Chérif a rassuré l’assistance de la disponibilité de tous les administrateurs locaux  en faveur de ces JNV Polio.

Au nom des partenaires, le représentant pays de l’OMS en Guinée, Dr Georges Alfred  Ki-Zerbo a signalé que si depuis 2 ans, aucun cas de poliovirus sauvage n’a été détecté, c’est que l’éradication de la poliomyélite est toute proche et « nous n’avons aucune raison de manquer à ce rendez historique de santé publique ». Cependant, la surveillance doit être de mise car dit-il «la poliomyélite n’a pas besoin de passeport pour traverser les pays ».

Remerciant les différents partenaires pour leur soutien aux activités de relance du système de santé, le Ministre d’Etat, Ministre de la santé a mis en exergue quelques progrès réalisés par le pays dans le cadre de la riposte contre la poliomyélite. Pour poursuivre ces progrès accomplis grâce à l’engagement politique du gouvernement du Professeur Alpha CONDE avec l’appui des partenaires techniques et financiers, Dr Edouard Niankoye LAMA a exhorté tous au renforcement de la vaccination systématique.

Pour une meilleure performance de cette campagne, le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé indique que chaque district sanitaire doit avoir moins de 5% d’enfants non vaccinés à la fin de ces journées nationales de vaccination. « Cela est une exigence de qualité et de performance et constitue par conséquent, un contrat moral entre nous et nos enfants qui ont besoin de cette protection. »

C’est par l’administration de deux gouttes du vaccin VPO au premier enfant de moins de 5 ans, que la campagne de vaccination contre la polio a été officiellement lancée sur toute l’étendue du territoire national.

« La Coordination Nationale du Programme Elargi de Vaccination (PEV) Guinée »

Facebook Comments

Guineematin