RECIPROC, Lansana Diawara, AGUB, société civileC’est au cours d’une conférence de presse, ce lundi 29 décembre 2014, qu’une  nouvelle plate forme « le Réseau Citoyen des Producteurs et des Consommateurs (RECIPROC) » a été lancée par les membres de la plate forme présidée par Dansa Kourouma, président du Conseil Nationale des Organisation de la Société Civile (CNOSC).

Dans son entretien, M. Lansana DIAWARA, président du RECIPROC a rappelé que la plate forme RECIPROC-Guinée est un ensemble qui regroupe une dizaine d’organisation d’ONG évoluant en Guinée.  « Nos objectifs sont très diverses puisque quand on parle de citoyenneté c’est aussi la liberté d’expression, c’est la démocratie, un état de droit, c’est la protection des femmes et filles, encore la défense des consommateurs de façon générale. Donc, notre mission, c’est la défense de la société civile de façon générale, c’est la défense du citoyen », indique le président RECIPROC, Lansana Diawara.

Pour sa part, Dansa Kouroumah, président du CNOSC dira être animé d’un sentiment « de satisfaction et de défis. Car, je crois que nous, acteurs de la société civile, nous avons une obligation d’informer les citoyens sur nos missions, sur nos valeurs et sur nos principes ».

Plus loin, Dansa Kouroumah s’est prononcé sur son souhait du pluralisme des organisations de  la société civile. « Nous sommes dans un système de multipartisme. Et, le multipartisme, c’est sur le plan social, politique et économique. On ne peut pas créer dans un pays une seule organisation de la société civile, ni un seul parti politique. Il doit y avoir plusieurs acteurs de la société civile, plusieurs organisations, plusieurs plates-formes, plusieurs faitiers. Mais, l’essentiel est que toutes ces organisations doivent partager des valeurs communes qui doivent être basées sur l’impartialité, la neutralité, l’égalité. Mais, on doit pouvoir s’associer pour faire face à des défis au niveau national. La diversité de la société civile est un atout, ce n’est pas une faiblesse », conclut-il.

Yacine Sylla pour Guineematin.com

 

 

Commentaires