Claude Kory Kondiano, président de l'Assemblée nationale, les opposants Aboubacar Sylla, Fodé Oussou Fofana, Sidya TouréLe coin du musulman : Ce vendredi 18 décembre, le sermon à la mosquée de Companyah, dans la commune urbaine de Labé, conseille les députés de la République contre l’adoption d’une loi pour autoriser la pratique de l’homosexualité en Guinée, a appris le correspondant de Guineematin.com de l’imam de la localité, Thierno Abdoul Hamid BALDE.

Dans la première partie de son sermon, Thierno Abdoul Hamid BALDE commence par interpeller les députés de la République : « Au nom de Dieu aux châtiments pénibles qui neutralise les homosexuels par des graviers, l’inondation, l’ouragan ou le typhon,… Je ne suis pas politicien. Je suis un simple guinéen lambda croyant, soucieux pour son pays et ses compatriotes. Je m’adresse aux élus du peuple. Chers élus, qui vous a élu ? Sûrement nous. Pourquoi ? Pour que vous soyez la voix des sans voix que nous sommes, pour que vous fouillez et retrouvez notre bonheur et que vous vous convenez à çà. On vous prie de ne jamais voter pour l’homosexualité. Vous êtes les chauffeurs de notre camion. Ne nous renversez pas dans le ravin. On vous porte confiance. Soyez fidèles à notre égard. On vous a invité à couvrir notre maison. Ne la détruisez pas. On vous a soulevé. Ne nous rabaissez pas. On vous a aimé. Ne nous détestez guère. Vous savez ce qui était arrivé au peuple de lote! Quelle est l’importance de l’homosexualité ? Dieu n’a jamais interdit une chose qui est bonne et noble pour une société donnée, qu’elle soit musulmane ou pas. Dieu nous a aidé à instaurer la démocratie dans notre pays. Remercions-Le en Le respectant. Chers compatriotes, honorables, votez tous ensemble pour construire notre beau pays, pour que soient heureux ses citoyens ici-bas et à l’au-delà. Nous sommes tous prier de ne pas vexer Dieu (Alkama Allah la monè) plus que ce que nous le vexons et qu’Il nous châtie. »

Imam de CompanyahLe chef religieux de Companyah a aussi pensé aux imams et savants : « nous imams, notre devoir est de vous enseigner ce qui plait à Dieu et ce qui le vexe si vous ne le savez pas ou vous le rappelez si toutefois vous l’avez oubliez. Donner ce qui entre dans les oreilles est plus facile et plus profitable que de donner ce qui sort des poches. Nous sommes tous croyants. Dieu déclare que celui qui ne juge pas par sa loi est un ingrat, sans loi et accusateur. Il dit aussi que tout connaisseur qui cache quelque chose aux gens la ressortira enchaîné le jour du jugement dernier (Dieu a voulu châtier un pays pour sa désobéissance mais ordonna de commencer par les connaisseurs qui n’ont pas interdit le mal). »

Notre guide spirituel s’interroge : « l’adultère, les détournements, les mauvaises intentions, les boissons ne nous paniquent pas ? Maintenant, il faut l’homosexualité ? Dieu dit : lorsqu’ils nous énervèrent nous les punîmes ; trop c’est trop. Où allons-nous ? A la sauvagerie comme une vie dans la jungle ? Celui qui veut être châtié se livre à l’homosexualité. »

Vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous pour écouter la première partie du sermon de l’imam Companyah, Thierno Abdoul Hamid BALDE :

Dans la seconde partie de ce sermon, apporte un conseil aux députés et insiste sur les dangers de l’homosexualité : « Louange à Dieu qui paye les actes. Dieu dit : agissez comme vous voulez et que Lui, Son messager et les croyants sauront ce que vous avez fait. Honorables élus, prévoir la fin de toute chose rassure. On peut soigner toute chose sauf ce que Dieu châtie. Les religions interdisent l’homosexualité. Vous avez des priorités. Voter pour construire horizontalement le pays comme : les rues, les barrages hydroélectriques et hydro agricoles,  et verticalement comme les hôpitaux, les écoles, les usines et les communications en votant des budgets afin qu’on rattrape notre retard. Il n’y a aucune différence entre nous (Anbèkèlin). Nous sommes un peuple, un destin (we are one people, one destiny)(wombérinkérin). Ayez la générosité d’un arbre fruitier qui, tapé, donne ce qu’il a de plus cher : son fruit. Parfois, nous peuple ne vous comprenons pas vite. Pardonnez ! Soyez notre bras long. Je suis persuadé que vous ne nous décevrez pas. Voyagez, observez comment la Côte d’Ivoire et le Sénégal sont construits pour ne citer que ceux-là. Enviez les voisins. Le Prophète (PSL) dit que celui qui ne jalouse pas n’est pas de nous. Il n’y a pas de développement sans jalousie. Secouez nous les branches fruitières ! Aimez votre pays ! (No place like home) (Alula duyé diyalgné). Aimer son pays est une foi en Dieu. Nous être fidèle est votre devoir. Votre fidélité est notre droit. Observons cette belle maman qui est la Guinée. Contemplons ses quatre (4) régions naturelles. Des pieds aux genoux c’est la Basse Guinée. Des genoux à la hanche c’est la Moyenne Guinée. De la hanche au cou, c’est la Haute Guinée et du cou aux cheveux, c’est la Guinée Forestière. Aimons cette charmante dame en constitution et en comportement pour notre bonheur. Si on s’entraide et on s’aime Dieu nous aimera et nous aidera. Soyons unis sur la piété. Le Prophète (PSL) dit que toute personne qui commet l’homosexualité entrera dans l’Enfer. Que Dieu nous en garde. Ton travail d’ici-bas demeurera ta provision dans l’au-delà (Ila bara yi fandalédy). »

Ce sermon du jour termine par une prière : « Dieu on te prie ! Guide-nous sur le droit chemin. Ne nous égare pas ! Oriente nos gouvernants vers le droit chemin ! Honore nous, ne nous fustige pas ! On n’est paniqué, vient à notre secours ! Pardonne nos devanciers ! Aides nos malades à recouvré leur santé !  Eloigne Ebola de la planète terrestre. Rend notre fin belle ! Ameen. »

Vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous pour écouter la deuxième partie du sermon de l’imam, Companyah, Thierno Abdoul Hamid BALDE :

Réalisé à Labé par Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 11 35 15

Facebook Comments