BCRGDes sources généralement bien informées, les travailleurs de la banque centrale de la République de Guinée (BCRG) ne sont pas au poste ce lundi matin à 9 heures. A en croire nos informateurs, les travailleurs de la BCRG sont actuellement dans la cour de la banque-mère en attendant le patron des lieux !

De ce qui est remonté à Guineematin.com, c’est un certain Nasser Kéita aurait violenté un autre travailleur, nommé Mohamed Lamine Conté.

« Nasser Kéita, conseiller chargé des questions monétaires a battu à sang Mohamed Lamine Conté, directeur de la supervision bancaire », a-t-on dit au téléphone de Guineematin.com, rappelant que la victime, à moitié handicapé.

Sur les motifs de leur malentendu,  nous sources parlent de lavage de mains à l’eau chlorée installée à l’entrée de la banque centrale, comme un peu partout en cette période d’Ebola. « Mais, est-ce que c’est le rôle du conseiller chargé des questions monétaires d’obliger les gens à se laver les mains à l’entrée ? », interroge-t-on au téléphone de Guineematin.com

Attendu de pieds fermes par ses subordonnés qui exigent des sanctions contre monsieur Nasser Kéita, le gouverneur de la BCRG aurait dit avoir un décès et ne serait toujours pas à la banque centrale.

Jusqu’où ira cette inattendue fronde des travailleurs de la patronne des banques en Guinée ? Attendons de savoir !

Commentaires