Des corps entassés à la morgue de Donka, peu après le drame

Des corps entassés à la morgue de Donka, peu après le drame

Cet après midi, les artistes et promoteurs culturels étaient devant les médias pour délivrer leur message de condoléances suite au drame de la plage de Rogbané où ils étaient les vedettes. Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité de cette déclaration, lue il y a quelques minutes par Marcuis du groupe du rap urbain, les ‘’Banlieuz’arts’’.

« Nous artistes guinéens, vivons les moments les plus difficiles de notre existence à la suite du drame du 29 juillet dernier.

Aux familles éplorées, nous présentons nos condoléances les plus attristées et prions pour le repos de l’âme des défunts et souhaitons prompt rétablissement aux blessés. Nous sommes des artistes et des hommes meurtris à jamais par la perte des fans venus communier avec nous sur cet espace.

Notre seul but était de partager de la joie et du bonheur avec cette jeunesse guinéenne. Nous avons embrassé ce métier pour rendre les gens heureux. Nous sommes peinés que notre but ne soit atteint, que tant de jeunes âmes soient perdues, que tant de familles soient attristées, que le peuple soit peiné, que la Guinée soit endeuillée.

A jamais, nous serons marqués par cette tragédie qui a frappé la jeunesse guinéenne. Notre seul espoir est le seul combat qui reste le nôtre, est de faire en sorte que plus jamais cela n’arrive dans notre pays.

Aujourd’hui, nous ne sommes pas des artistes, mais des hommes touchés dans leur chair. Nos condoléances vont au peuple de Guinée tout entier.

Nous vous remercions ».

Propos recueillis au jardin du 2 octobre par Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

 

Facebook Comments