Rémy Lamah, le ministre guinéen de la Santé veut des actions concrètes pour arrêter la contagion d'Ebola et non des réunions interminables sous les climatiseurs...

Rémy Lamah, le ministre guinéen de la Santé veut des actions concrètes pour arrêter la contagion d’Ebola et non des réunions interminables sous les climatiseurs…

« Il y a des endroits jusqu’ici où personne n’est parti pour s’occuper des cas d’Ebola, les gens continuent à mourir dans la brousse au moment où nous, nous sommes sous les climatiseurs entrain de faire les réunions théoriques », soutien le ministre Rémy Lamah

Le ministre de la Santé, Rémy Lamah, est un colonel de l’armée guinéenne. Il veut des actions sur le terrain pour endiguer l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola et non des réunions interminables dans des salles huppées de la capitale. Ce mercredi 13 août, le colonel Rémy Lamah a laissé éclater sa colère contre l’inefficacité des méthodes utilisées jusque-là dans la soi-disante lutte contre Ebola par les officiels ! C’était à l’occasion de l’ouverture d’un atelier dit de « synchronisation des interventions transfrontalières dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de la fièvre Ebola ».

Dans son intervention, le ministre guinéen de la Santé, Rémy Lamah, a également déploré l’inefficacité des mesures sanitaires trans-frontalières. « En lieu et place des réunions, il faut entreprendre des actions concrètes… Nous avons constaté, du coté léonais et libérien, actuellement les véhicules entrent et il n’y a que deux ou trois éléments (passagers, ndlr) dedans, le reste on ne sait par où ils passent. Ce n’est pas normal ! », a s’insurge le ministre Rémy Lamah.

F. Yacine Sylla

Commentaires