Les épreuves des examens d’entrée en 7ème année ont été lancées officiellement ce lundi, 19 juin 2017, sur toute l’étendue du territoire nationale. Dans la Commune de Ratoma, précisément au complexe scolaire de Kipé 2, c’est le ministre de la santé, Dr. Abdourahmane Diallo qui a procédé au lancement officiel de ces examens, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Selon les données officielles, ce centre compte 329 candidats dont 168 filles, 11 salles de classes, 22 surveillants. Cette première épreuve de rédaction a été lancée en présence des encadreurs, des surveillants, des autorités communales, ainsi que des représentants du ministère de l’enseignement pré-universitaire.

Selon le ministre de la santé, ces examens ont démarré dans de bonnes conditions : «je pense que le plus important pour le gouvernement, c’est de s’assurer que l’enseignement guinéen est qualifié. En ce qui concerne ces examens, il s’agit de s’assurer qu’il se déroule dans de très bonnes conditions et que tout soit réuni pour que les méritants puissent passer en classe supérieur ».

S’adressant aux candidats, Dr. Abdourahmane Diallo, a laissé entendre que ce n’est pas l’expression « Tolérance Zéro » qui est la plus importante, « c’est ce qui est derrière l’expression qui est important. Il s’agit de respecter les règles. Il faut que la flexibilité, la souplesse, la tolérance qu’il y avait dans la gestion des examens cesse. Il faut qu’on apporte de la rigueur dans ce que nous faisons. La fraude n’est pas permise, il n’y a pas de flexibilité ! Il n’y a pas de si, il n’y a pas de mais ; il s’agit de respecter les règles telles que prescrites de telle sorte que les méritants passent », a fait observer le ministre.

De son côté, le directeur communale de l’éducation de Ratoma, Bakary Camara a rappelé les principes interdits dans les différents centres d’examens. «Les téléphones, les documents quelques soit leur nature, les sacs, les retards, sont formellement interdits ».

S’agissant de la statistique des candidats à cet examen dans la commune de Ratoma, monsieur Bakary Camara a parlé d’un total de 18 298 candidats (dont 1 045 filles) repartis en 58 centres.

A rappeler que les agents de santé et de la sécurité ont aussi marqué leur présence.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments