Khalifa Gassama Diaby, ministre des Droits de l'Homme et des Libertés publiquesComment lutter contre la fièvre hémorragique à virus Ebola était au centre d’une conférence de presse animée par le ministre des Droits de l’Homme et des libertés publiques hier, jeudi 04 septembre 2014. Gassama Daiby a, dans ses propos, interpellé tout un chacun afin de lutter contre cette épidémie qui continu à faire des victimes en Guinée.  Selon le ministre des Droits de l’homme, la fièvre Ebola représente une menace pour les Guinéens sans distinction. A l’étranger, tous sont stigmatisés, c’est une raison suffisante pour resserrer les rangs, s’unir autour de la nation guinéenne : « On doit montrer qu’on est capable de nous unir. L’heure n’est pas aux polémiques, aux débats stériles, mais à l’unité pour préserver la nation. Le peuple de Guinée a besoin de se réconcilier »

Pour le ministre Diaby, « Il nous faut un pacte social et un Etat qui en sera le garant. Qu’on ne laisse pas ce pays à ceux qui professent la mauvaise parole.  La Guinée sortira de cette crise. Nous aimerions seulement avoir nos amis à nos côtés pendant cette période difficile ».

Enfin, le ministre des Droits de l’homme interpelle tous les Guinéens à la lutte contre cette maladie « Nous appelons tous les politiciens, la société civile d’ôter le manteau politicien et faire face à ce défi. Il faut qu’on soit fort comme on l’a toujours été pour soutenir ce pays. Cette maladie concerne l’ensemble de la société guinéenne et nous devons faire taire aux rumeurs et au malentendu, venir en aide à ceux qui sont confrontés par cette maladie »

Assy Diallo

Facebook Comments