Selon nos constats à Madina Dianyabhé, dans la commune urbaine de Labé, les populations sont confrontées à une grave pénurie d’eau. Une situation qui date de plusieurs années.

A bout de patience, les citoyens de la localité ont saisi récemment le préfet de Labé pour leur venir au secours.

Répondant à leur invitation, le préfet,  Commandant Mamadou Lamarana Diallo, s’est rendue sur les lieux avec une forte délégation, le jeudi 13 juin dernier.

Dans sa communication de circonstance, Alhassane Mombéya Barry, vice-président des jeunes du quartier Madina Dianyabhé, a dit : « Depuis que le château a été installé, la population de la localité n’a pas bénéficié d’une goutte de cette eau. D’où les raisons qui ont amené les populations du quartier à faire appel à vous Monsieur le préfet ».

Le chef du quartier, Thierno Mamadou Nouhou, pour sa part, n’est pas passé du dos de la cuillère pour dénoncer ce manque d’eau qui assaille sa localité : «C’est depuis 1996 qu’une bonne partie de la population de Dianyabhé a été déguerpie de ses habitations au profit du château d’eau. Mais, depuis cette date, le quartier n’a eu aucune goutte d’eau. On a écrit plusieurs fois aux autorités et responsables de la SEG, mais le constat est toujours le même ».

Quant au commandant Mamadou Lamarana Diallo, il a affirmé qu’à partir du moment où il a été informé de cette situation, il va contacter ses chefs hiérarchiques et aussi la Direction générale de la SEG : « Les populations n’ont qu’à espérer et continuer à prier Dieu. Avec l’aide de Dieu, on peut trouver la solution », conclut le commandant Mamadou Lamarana Diallo.

En attendant l’acceptation de leurs prières par le Tout Puissant, les populations de la localité doivent sans doute continuer à toujours garder leur soif en patience…

Mamadou Alpha Baldé, de retour de Labé pour GuineeMatin.com

Commentaires