Elhadj Badrou BAH, inspecteur de la ligue islamique régionale de LabéLes habitants du secteur Dombi dans le quartier Daka 1 de la commune urbaine de Labé se sont mobilisés le mardi 7 octobre dernier pour saccager une buvette doublée de centre de prostitution implantée à côté d’une école primaire, a appris Guineematin.com d’un citoyen de la localité.

La victime du nom de Baldé Oumar est reprochée par les notables et imam du coin d’avoir ouvert un débit de boissons alcoolisées dans un secteur qui abrite beaucoup d’écoles coraniques tenues par l’entourage de l’imam de Labé.

Un cas de viol enregistré dans la zone est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Car, le chef du secteur a estimé que le coupeur de route a trouvé refuge dans cette buvette.

Après la destruction de son bar, le sieur Oumar Baldé a porté plainte contre l’imam de Dombi qu’il accuse d’être instigateur de la casse. Mais ce mercredi matin des centaines de citoyens de Dombi ont accompagné leur imam pour répondre à la convocation à lui adressée par l’Escadron Mobile N°8 de la Gendarmerie de Labé qui, effrayé par la foule, a fini par classer le dossier en invitant le plaignant à mieux se pourvoir.
En rentrant à Dombi, les manifestants ont poursuivi leurs actions par la destruction d’une autre buvette située à la porte d’entrée du secteur.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments