Don de kits, Ebola, KérouanéL’UTILISATION DES PRODUITS CHLORES ET D’AUTRES DESINFECTANTS DANS LA LUTTE CONTRE LA FIEVRE HEMORRAGIQUE A VIRUS EBOLA EN MILIEU SCOLAIRE, PROFESSIONNEL ET COMMUNAUTAIRE PAR L’HYGIENE DES MAINS

  • Justification

Depuis le mois de mars 2014, les autorités ont déclarée la présence de la fièvre hémorragique à virus Ebola en REPUBLIQUE DE GUINEE

De nos jours, cette maladie a été enregistrée dans plusieurs préfectures de la Guinée, quelques pays d’Afrique de l’Ouest et en occident. Cette maladie a provoqué plusieurs morts et a mis beaucoup de familles en deuil.

Pour lutter contre cette maladie, le Gouvernement et ses partenaires utilisent plusieurs stratégies de prévention dont entre autres l’utilisation des produits chlorés qui permettent de nettoyer, désinfecter, désodoriser toutes les surfaces.

Ce produit et ses dérivés sont utilisés dans le traitement des eaux de piscine, la désinfection des milieux hospitalier, des domiciles, des lieux de travail etc.…

Dans nos marchés on constate aujourd’hui que les produits à base de chlore sont vendus sous plusieurs formes avec des taux de concentration en chlore actif différents. Sa mauvaise utilisation  peut provoquer des effets négatifs sur l’organisme à savoir :

  • les cheveux, il les rend sec et cassant abime leurs couleurs ;
  • la peau, fait provoquer la formation des plaques rouges et la rend sensible chez les personnes allergiques ;
  • les yeux il provoque des picotements et démangeaisons et a la longue provoque des cécités.

Ce produit dont l’utilisation anarchique cause plus de mal qu’il n’apporte de solution mérite d’être expliqué à toute la population pour diminuer les conséquences et apporter une bonne solution.

C’est dans ce cadre que l’ONG « Organisation pour la promotion de la Santé, Sécurité Environnement au travail et dans la communauté SSE » a mené des recherches sur l’utilisation des produits chlorés et autres désinfectants au sein des certains établissements scolaires qui préparent la rentrée, trois (03) hôtels de la place, deux(O2) structures hospitalières, des sièges des certaines institutions/ONG, des services publics de l’état , des utilisateurs privés, des familles qui ont massivement  répondu qu’ils font cette pratique sans tenir compte des normes et des principes des préparations.

C’est au vu des résultats de ces différentes rencontres que l’ONG SSE  compte organiser des séances de formation et de sensibilisation sur  « l’utilisation des produits chlorés et autres désinfectants dans la lutte contre le virus Ebola en milieu scolaire et communautaire par l’hygiène des mains ». Cette démarche est en rapport avec la célébration de la journée mondiale de la sécurité  et de la santé au travail le 28 avril 2014 sur le thème<< La sécurité et la santé dans l’utilisation des produits chimiques au travail>>

  • Objectif général :

Sensibiliser les élèves, les enseignants, les membres du bureau des l’APEAE et des communautés à l’utilisation des produits chlorés pour diminuer le taux de contamination du virus à Ebola  dans les milieux  scolaires et dans la communauté.

  • Objectifs spécifiques :
  • Réduire les risques d’accidents causés par les produits chlorés ;
  • Identifier les points de vente (grossistes et- semi- grossistes) des produits chlorés reconnus et acceptés par l’OMS et le MSHP ;
  • Sensibiliser les vendeurs/ vendeuses et les utilisateurs sur les méthodes de mélange / préparation  des solutions chlorées selon les normes ;
  • Former les chefs d’établissements, les enseignants, les élèves, les membres du bureau des APEAE sur l’utilisation des produits chlorés et autres désinfectants préparés selon les normes ;
  • Appuyer l’organisation des activités/ campagnes d’information sur l’utilisation des produits chlorés  et autres désinfectants en milieux scolaire et dans la communauté ;
  • Concevoir et développer un système d’information relatif à la lutte contre le virus Ebola par l’utilisation des produits chlorés et autres désinfectants ;
  • Distribuer via internet des affiches et brochures sur la prévention contre la fièvre hémorragique à virus EBOLA.

LA SSE EST CONVAINCU QUE LE CHANGEMENT DE COMPORTEMENT EST LE FACTEUR FAVORISANT L’ERADICATION DU VIRUS ÉBOLA.

Vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessous pour visionner les diapos sur l’utilisation efficiente des produits chlorés :

Lavage des mains par usage des produits chlores

Commentaires