Ebola plaque informations à Conakry, Guinée sur le virus épidémiologique EbolaA la faveur de la visite du ministre de l’Education nationale, Ibrahima Kouroumah, à Kérouané, la direction préfectorale de la santé a dressé un bilan et donné les statistiques de la fièvre hémorragique à virus Ebola dans la préfecture de Almamy Samory Touré. 

Selon des contacts de Guineematin.com à Kérouané, parmi les difficultés exprimées, la direction préfectorale de la santé a déploré que les « communautés de Banankoro et de Sibiribaro continuent de cacher les malades ; l’insuffisance d’agents de santé à Banankoro ; l’insuffisance de fonctionnement des agents de la croix rouge de Banankoro ; l’insuffisance de moyens logistiques, notamment pour la gestion des corps et une ambulance pour le transport des malades à Guéckédou ; l’insuffisance d’appui financier pour la radio rurale et à l’implication de la jeunesse, les communicateurs traditionnels et les leaders religieux dans la sensibilisation… »

Sur les acquis, la DPS a annoncé que les ‘’agents de santé de l’hôpital, des centres de santé urbain, Damaro, Konsankoro, Komodou et Banankoro sont formés sur Ebola et la prévention des infections ; les contacts sont bien suivis et la base de données est à jour ; les enterrements sont sécurisés par la croix rouge ; la radio rurale assure la sensibilisation…’’

Parlant des infrastructures sanitaires de Kéourané, la DPS a informé disposer à ce jour : ‘’d’un hôpital Préfectoral ; d’un centre de santé amélioré et de huit centres de santé de santés’’.

Enfin, la situation épidémiologique actualisée a été présentée comme suit :

Malades suspects transportés à Guéckédou : 38 personnes.

  • 8 non confirmés
  • 24 confirmés avec 8 décès et 13 guéris
  • 6 cas suspects transportés à Guéckédou dont les résultats ne sont pas sortis.
  • 4 cas suspects à Banankoro qui seront transportés aujourd’hui.
Facebook Comments