Général Ibrahima BaldéLes supporteurs du chef du poste de la gendarmerie de Linsan Saran dans la préfecture de Lélouma sont fâchés contre ceux qui disent que la population locale demande le départ de l’homme en uniforme, a constaté le correspondant de Guineematin.com qui a reçu ce mardi matin un appel téléphonique d’une dame se disant ressortissante de la collectivité à Conakry.

Se présentant au téléphone de Guineematin.com comme étant Mme Nimaga, la correspondante déclare vouloir attirer l’attention de notre rédaction sur le fait que les déclarations du maire de la commune rurale et de son jeune frère relayées dimanche et lundi par Guineematin.com sont fausses et non fondées. Lorsque nous avons voulu savoir davantage de cette dame, elle s’est contentée juste de nous donner des leçons d’éthique et de déontologie du journaliste en nous faisant comprendre que sa source à elle est plus crédible que la nôtre. Elle nous dit avoir appelé l’adjoint au maire de Linsan Saran, un certain Sory DANSOKO qui lui a certifié que les déclarations que nous avons relayées sont fausses. Et puisqu’elle n’a rien voulu dire davantage sur le contenu des articles, nous ne pouvons pas savoir, et ce n’est même pas notre mission, entre Mme Nimaga et le maire de Linsan Saran qui dit des contres vérités avec passion.

Nous avons quand même pris le soin d’appeler immédiatement le numéro de sa source qu’elle nous a communiqué. Mais, là aussi, nous n’avons rien pu obtenir du Doyen Sory DANSOKO.

Comme on le voit, l’une des difficultés des journalistes est le fait que chacun croit connaître le journalisme mieux que les journalistes eux-même.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Téléphone : (00224) 660 11 35 15

Commentaires