Le lycée moderne de Lola, situé à Thiéta dans la commune urbaine, a servi de centre pour le lancement des épreuves de l’examen d’entré en 7è année, dans la matinée de ce lundi, 19 juin 2017, aux environs de 8 heures 58 minutes.

C’est en présence des autorités préfectorales de l’éducation, du superviseur national de l’examen, des journalistes dont le correspondant local de Guineematin.com que le préfet de Lola a prodigué des conseils aux élèves, notamment la discipline, l’honnêteté. Monsieur Saa Yola Tolno, a insisté sur la tolérance zéro, tout en mettant en garde les surveillants et les élèves qui se livreront à la fraude.

Pour le superviseur national monsieur Amara Sacko, chef de la section cellule informatique du service national des examens, les dispositions sont prises pour mettre en pratique toutes les règles qui leur ont été données pour le bon déroulement de ces examens entre autre une surveillance stricte afin de promouvoir de bon résultat.

Présent à la seconde épreuve, le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation a rencontré les élèves du lycée moderne pour les encourager à mieux affronter les examens. Monsieur Ibrahim Kalil Konaté a ensuite effectué une visite dans les locaux de la préfecture et à la direction préfectorale de l’éducation.

Le patron de l’éducation guinéenne s’est dit très satisfait des efforts amorcés dans le cadre du développement de cette préfecture par le président de la République. Le nouveau ministre promet de donner une nouvelle école au peuple de Guinée, « l’école de l’excellence », a-t-il confié au correspondant local de Guineematin.com, avant de prendre la route pour la préfecture de Beyla.

Durant trois jours, les 3871 candidats (dont 1592 filles) repartis dans 130 salles, vont affronter ces différentes épreuves dans la sérénité. Il faut retenir que 8 superviseur dont 38 agents de sécurité et 19 agents de la santé ont été déployés pour le bon déroulement des examens d’entré en 7ème année, session 2017.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

Tél. : 623 02 61 10

Facebook Comments

Guineematin