Logo de la Coordination internationale pour le développement de Télimélé, CIDTUne journée de formation, d’échange d’informations et de sensibilisation vient de se terminer par une distribution de chlore et de savon dans la salle de formation de la direction préfectorale de la santé (DPS) de Télimélé avec des communicateurs venus des treize (13) sous préfectures et de la commune urbaine.

Présidée par le préfet, monsieur Amara Lamine Soumah, la cérémonie d’ouverture a connue la présence des membres du cabinet du préfet, ainsi que le maire de la commune urbaine de Télimélé, Elhadj Alpha Oumar Bah, du directeur préfectoral de santé par intérim, Dr. Béavogui, et un nombre important de communicateurs locaux, délégués par les différentes sous-préfectures et la commune urbaine.

Croix rouge, téliméléEntièrement financée par les ressortissants mobilisés un peu partout dans le monde par la coordination internationale pour le développement de Télimélé (CIDT), cette formation vise à éradiquer toutes velléités de résistance à la maladie à virus Ebola et surtout conscientiser ceux qui ignoraient encore l’importance pour eux et pour leurs entourages des missions ds partenaires présents pour aider à lutter contre Ebola, notamment la croix rouge dont des agents volontaires (qui veulent sauver des vies en risquant les leurs) ont malheureusement été attaqués récemment dans un village de la sous-préfecture de Sinta.

Les initiateurs de cette formation espèrent non seulement développer des relations de confiance dorénavant entre les communautés et les volontaires de la croix rouge, mais également l’acceptation des habitants à signaler tout cas douteux pour minimiser ainsi les contaminations éventuelles entre les malades suspects et leurs entourages…

Guineematin.com vous proposera dans les jours qui suivent les échos sonores et vidéos de cette activités.

De Télimélé, Yacine Sylla. envoyée spéciale de Guineematin.com

 

Facebook Comments