Signature d'un référendum Le jeudi 30 octobre 2014, la fédération de Russie a signé avec le ministre de la Santé, le Colànnel Rémy Lamah, deux mémorandums dans le cadre de la lutte contre Ebola. Ces signatures  effectuées au Ministère des Affaires Etrangères ont été suivies d’une remise de kits sanitaires pour appuyer la population guinéenne.

A l’image des autres partenaires qui ont apporté des aides à la Guinée dans sa lutte contre le virus Ebola, la fédération de Russie multiple aussi ses aides dans la lutter contre Ebola. Elle vient de signer deux mémorandums avec le gouvernement guinéen dans le domaine de l’assurance du bien être sanitaire et épidémiologie de la population, la coopération scientifique dans le domaine de l’étude épidémiologique, de la prévention et du suivi des infections bactériens en Guinée.

A cette occasion, François Louseny Fall, ministre des Affaires Etrangères, a souligné que la fédération de Russie et la Guinée ont toujours entretenu des excellentes relations qui sont historiques.

« Dans plusieurs domaines de coopération, la Russie a témoigné au peuple de Guinée sa solidarité dans le domaine de la formation, d’infrastructure, de transport, de mines, de la défense nationale et de la sécurité. Ce mémorandum qui vient d’être  signé avec le Ministère de la Santé est un témoignage de cette coopération à ce moment très important dans notre pays. Après la signature de ce mémorandum et sa mise en œuvre, cet outil constituera pour le peuple de Guinée, un moyen efficace pour endiguer le virus Ebola », a dit François Fall.

Poursuivant les interventions, le Colonel Rémy Lamah a rappelé que c’est une bataille qui a été lancée : « Nous avons engagé une bataille et je crois que la communauté internationale aussi a engagé la vrai bataille pour éradiquer Ebola. »

De son coté, Dr. Smolenskiy, le secrétaire fédéral de la Russie pour la protection des droits des consommateurs et du bien être humain a fait savoir que depuis l’apparition du virus, la Russie a mis en place en Guinée un laboratoire mobile qui fonctionne actuellement à Conakry.

Et, d’espérer qu’avec « l’apparition d’Ebola en Guinée, cette coopération dans le domaine de la santé va  relancer nos rélations. Nous nous engageons à aider la Guinée à éradiquer le virus Ebola. Il y a 20 instituts russes qui sont entrain de travailler pour essayer de trouver la solution à ce  virus qui fatigue les pays de la sous région. »

Enfin, le Dr. Smolenskiy a rassuré que la Russie est engagée dans le  cadre de transfert de la technologie et de la connaissance pour mettre fin au virus Ebola ainsi que les autres épidémies en Guinée.

Yacine Sylla pour Guineematin.com

Commentaires