Bano Barry, sociologue guinéen, L’ENATEF de Mamou a servi de cadre la semaine dernière à un atelier de partage pour recueillir la perception des communautés à la base sur la maladie hémorragique à virus Ebola et la façon dont les actions de riposte sont menées ou auraient dû être menées, a constaté sur place un observateur de Guineematin.com qui a suivi les travaux de groupe.

La rencontre a mobilisé des agents communautaires, chefs religieux, leaders de jeunes, responsables de femmes, guérisseur traditionnels et accoucheuses traditionnelles venus des préfectures de Dabola, Dalaba, Dinguiraye, Mamou, Télimélé et Pita.

Organisé par ChildFund Guinée avec un appui financier de l’USAID, ce focus groupe s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre efficace des activités de renforcement des activités de coordinations de la riposte contre Ebola aux niveaux préfectoral (Comité préfectoral de riposte) et villages (comité de veille sanitaire et comité villageois de protection de l’enfant) ; dotation des lieux de regroupement en kits sanitaires (écoles, mosquées, églises, etc…), visites domiciliaires et suivi des contacts (par un groupe de suivi communautaire) et la fourniture de service de protection et d’appui psychosocial aux enfants affectés par la maladie à virus Ebola.

Les vidéos ci-dessous, réalisées en Français et en poular, vont vous permettre de mieux cerner les objectifs de ce focus groupe organisé pendant 3 jours à Mamou par le responsable des programmes de Childfund Guinée, Mamadou Tafsir DIALLO qui a bénéficié de l’appui de deux consultants facilitateurs : Dr Bano BARRY et M. CONDE.

Vidéo_Français : Dr_Bano_Barry

Vidéo_Poular : Interview_Dr_Bano_Barry

Réalisé à Mamou par Mamadou Lamarana BAH

Bureau Guineematin.com Moyenne Guinee – LABE

Commentaires