Une bagarre entre deux jeunes a entraîné la coupure de l’oreille d’un d’entre eux dans la soirée du lundi, 14 mai 2018 au quartier Petel dans la commune urbaine de Mamou. Le blessé a conduit à l’hôpital pour des soins et celui qui l’a blessé a été arrêté par la police, a appris un correspondant de Guineematin.com à Mamou.

On ne connait pas encore les raisons exactes de la bagarre entre Mamadou Aliou Bah et Mamadou Ciré, deux jeunes qui habitent tous le quartier Petel dans la commune urbaine de Mamou. Mais selon les explications de Mamadou Aliou Bah, âgé d’une trentaine d’années, et dont l’oreille a été coupée, c’est le nommé Ciré qui a provoqué la bagarre.

« J’étais au travail lorsque ma mère m’a appelé pour m’envoyer chercher des bols à Loppet. A mon retour, dès que j’ai déposé les bols, Mamadou Ciré est venu passer et repasser devant notre maison, puis, il s’est mis à jeter des pierres sur ma mère. C’est ainsi que j’ai foncé sur lui j’ai eu la chance de le terrasser, il est tombé. Quand il s’est levé, il m’a mordu et a arraché mon oreille avec ses dents ».

Blessé, le jeune chauffeur de profession a été conduit d’urgence à l’hôpital régional de Mamou pour des soins. Il a été reçu par Dr Abdoulaye Sow, médecin au service ORL de l’hôpital. « C’est hier aux environs de 19 heures que nous avions reçu un patient du nom de Mamadou Aliou Bah du quartier Petel pour blessure et saignement du pavillon de l’oreille droite.

A l’examen physique nous avions trouvé une lésion cutanéo-cartilagineuse et hémorragique, emportant l’hélix, l’anthélix et une partie de l’anti-tragus, seulement le tragus et le lobule qui restaient, une bonne partie du pavillon était partie. Son état général est satisfaisant, il n’y a pas eu d’altération de la fonction auditive, mais la plaie est là et le patient mérite d’être suivi », a témoigné au micro de Guineematin.com, le médecin.

A noter que Mamadou Ciré qui est accusé d’avoir arraché le pavillon auriculaire de Mamadou Aliou Bah, a été arrêté par la police.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin