manifestation Les quartiers  Tafory et  Gangan, dans la commune urbaine de Kindia, étaient en ébullition ce vendredi 26 août 2016. Pendant un long moment, des jeunes ont manifesté leur colère contre le manque  de courant électrique dans  leurs quartiers, a constaté Guinéematin.Com, à travers son correspondant basé dans cette préfecture.

C’est avec le slogan  « courant Khanamara gbangban », lisez le courant ou la bagarre, que les jeunes du quartier Gangan et environs ont protesté sur l’axe Tafory-féréfou, l’une  des principales routes du centre-ville. Il y a au moins deux mois que le courant est devenue rare dans ces quartiers.

Du marché Mbalia  à Dadia  carrefour, les jeunes manifestants ont barricadé les différents artères de ce tronçon à l’aide de bois, de briques et autres objets pour dénoncer leur ras-le-bol : « nous sommes sortis aujourd’hui pour demander aux autorités de Kindia de nous fournir du courant. Notre transformateur est gâté depuis plusieurs mois et nous sommes complètement plongés dans l’obscurité et on ne savons à  quel saint se vouer », a déclaré  Abdoulaye Soumah, porte parole des jeunes manifestants.

manifestation Un autre manifestant précise qu’ils ont profité de la cérémonie d’installation du bureau de la coordination des ressortissants de Kindia à laquelle plusieurs cadres natifs de Kindia doivent prendre part, pour exprimer  leur mécontentement. « Nous savons que plusieurs cadres qui sont de Kindia doivent être là pour une cérémonie. Donc, nous avons profité pour envoyer un message fort afin d’informer les autorités compétentes pour s’imprégner de notre situation », a réagit un autre manifestant.

Informées de la situation, les autorités communales et les responsables de l’EDG de Kindia se sont rendus sur les lieux pour sensibiliser les jeunes de quitter les rues et négocier à la mairie. Mais, très malheureusement, ces sensibilisations sont restées vaines et les protestataires décident d’aller jusqu’au bout de leur revendication. Ils traitent d’ailleurs  les agents de l’EDG de menteurs qui, selon eux, ont plusieurs fois promis le courant sans jamais le réaliser. « A chaque fois, ils nous disent qu’ils vont envoyer le courant ; mais, ce courant, on ne le voit pas. Aujourd’hui encore, ils annoncent qu’ils vont nous envoyer le courant le lundi ; mais, c’est archi-faux. Tous ces cadres sont des malhonnêtes », a accusé  Fodé Kondéto.

Avec le blocage de l’axe Tafory-féréfou plusieurs usagers de la route ont été obligés de contourner ces quartiers pour continuer leur chemin.

A suivre !

De Kindia, Sékou Komoyah pour Guineematin.com

Tél : 665 23 81 81

 

Facebook Comments