boutiquesLa manifestation qui a fortement perturbé la circulation entre Kipé et Taouyah, et qui a négativement affecté les usagers de la route, perdure notamment du côté de Taouyah où les forces de l’ordre se livrent un ‘’combat’’ avec les jeunes protestataires, a appris Guineematin.com

« Plusieurs agents de la sécurité sont venus en force ici à Taouyah avec du gaz lacrymogène pour faire rétablir la circulation, mais les jeunes persistent avec des jets de pierres à empêcher tout passage », expliquait un malheureux motard qui a joint Guineematin.com au téléphone. « Les slogans sont évidemment hostiles à EDG (électricité de Guinée) et au gouvernement qu’ils accusent d’avoir refusé de leur fournir l’électricité depuis plus d’un mois », a ajouté notre informateur.

Pour lemoment, il n’a pas été signalé à Guineematin.com un quelconque bilan des manifestations de ce jeudi

Du côté de la transversale Kipé-Bambéo, plusieurs automobilistes ont été contraints de se retourner, découragés par des bouchons indescriptibles, rapportent plusieurs compatriotes qui ont joint la rédaction de Guineematin.com au téléphone.

« C’est une journée perdue ! Je ne peux plus aller au boulot… », se frustrait un de nos contacts qui a même eu l’amabilité de nous faire écouter les échos du bruit qui l’entourait : un concert de vrombissement d’engins, de klaxons et d’insanités de certains usagers tous volant la même chose au même moment…

Commentaires