TaxiDans la matinée de ce mardi 23 août 2016, les conducteurs des motos taxis sont de nouveau dans la rue. Mais, ce matin, c’est une autre méthode qui est utilisée : chacun sur sa moto, les manifestants roulent à vive allure avec beaucoup de bruit entre Bambéto, Hamdallaye et la Belle Vue, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

« Des gendarmes m’ont pris et réclamé cinq cent mille francs guinéens », dit un des manifestants, accusant un gendarme de brigander les citoyens pour leur extorquer de l’argent.

A rappeler que ces manifestations qui ont commencé hier entre la Carrière et Hamdallaye visent à contester une décision du gouvernement guinéen, via le gouvernorat de la ville de ville de Conakry, visant à interdire la circulation des motos taxis dans la capitale guinéenne. Les acteurs de ce secteur dénoncent un frein à l’emploi des jeunes chômeurs et disent être prêts à manifester jusqu’à la révocation de cette décision…

Sur notre page Facebook, les reporters de Guineematin.com vous propose plusieurs vidéos et des interviews des manifestants

A suivre !

De Hamdallaye, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

 

Facebook Comments