Suite à la manifestation des jeunes qui demandent depuis plusieurs semaines le départ sans condition de Samba Camara de la tête de la maison des jeunes et du CECOJE de Labé, le gouverneur de région et le député uninominal ont eu des réactions croisées sur les antennes de la Radio Espace Foutah, a constaté sur place Guineematin.com

Accusé par Samba Camara d’être l’instigateur de ce mouvement qui vise le directeur de la maison des jeunes, le député uninominal de Labé, Honorable Mamadou Cellou Baldé parle de diversion : « je ne tiens vraiment pas à répondre à Samba Camara, mais je crois que c’est quelqu’un qui fait diversion. Je n’ai pas ma langue dans la poche. S’il m’est permis de demander le départ de quelqu’un je le fais. »

Par contre, le Gouverneur de Labé, Sadou Keïta, estime que les jeunes manifestants sont sur un terrain purement politique : « Nous avons montré à ces jeunes qu’ils n’ont aucun intérêt de lire leur lettre en deux volets : le premier volet, c’est le départ de Samba. Ils demandent à ce que ce départ ne soit pas négociable, parce qu’il a créé un mouvement de soutien au Président de la République. Le deuxième volet relève des lacunes dans la gestion de la maison des jeunes. J’ai demandé aux jeunes d’éviter de s’amuser avec le premier volet parce qu’il est purement politique. »

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Commentaires