Le ministre du commerce a fustigé l’appel lancé par les commerçants victimes de pillage à une journée sans commerce ce lundi 1er septembre 2014. Dans un entretien accordé à notre rédaction au ministère du commerce, Marc Yombouno a appelé tous les acteurs économiques à promouvoir l’esprit du dialogue et la conservation de la paix sociale.

Marc Yombouno invite les acteurs économiques à avoir confiance en la justice et à l’Etat guinéenne : « la Guinée est un pays de droit, qui a sa loi et obligation. Peut-être que le GOHA pense que dans ses droits, c’est d’appeler à cette journée sans commerce. Nous sommes une institution républicaine et tout ce que nous demandons c’est d’appeler tous les acteurs économique à avoir confiance en l’Etat et en la justice guinéenne ».

Selon M. Yombouno, Le dossier de l’indemnisation des commerçants victimes de pillage lors des manifestations politiques se trouve au niveau des instances juridiques.

Plus loin, il appelle ces commerçants à promouvoir la paix et le dialogue dans ce pays : « nous nous faisons confiance en cette justice, nous demandons à tous les acteurs économiques de résoudre les conflits par le dialogue, par l’implication des services compétents. Nous invitons ces acteurs économiques à vaquer à leurs occupations, de faire en sorte que la paix et la quiétude sociale soient un élément de la cité dans le cadre du déroulement de leurs activités. Car, sans quiétude aucun opérateur économique ne peut réaliser un revenu à plus forte raison atteindre ses objectifs ».

Selon lui, « Ces acteurs économique doivent privilégier la concertation avec les autres acteurs car, les décisions unilatérales ne donnent généralement pas fruit.»

Assy Diallo

Commentaires