IMG_20140829_161410Les ministres de la Santé et de la Communication, présents dans la région, conduisent depuis 8 heures une délégation de présentation des condoléances, a appris Guineematin.com d’un habitant de N’zérékoré joint au téléphone. « Ils ont commencé par la famille du directeur préfectoral de la Santé », a dit un des nos contacts.

Selon nos informations, la sécurité est renforcée dans la ville de N’zérékoré, « capitale » de la Guinée forestière. Si certains s’inquiètent des exactions possibles des éléments armés, beaucoup d’autres sont rassurés que le renforcement de la sécurité permettrait d’anéantir tout risque de vengeance communautaire suite à l’assassinat des otages de Waumey.

À rappeler que le gouvernement a officiellement annoncé hier soir l’exhumation des sept corps à Waumey : le sous préfet de Waumey, le DPS de N’zérékoré, le DGA de l’hôpital de N’zérékoré, l’administrateur de la clinique « Espérance » de Zao, un journaliste de Liberté fm N’zérékoré et deux autres journalistes de la radio rurale.

Nouhou Baldé

Facebook Comments