Centre islamique, pèlerinage De nombreux candidats guinéens au pèlerinage à la Mecque sont aujourd’hui désorientés par la très mauvaise organisation qui prévaut au centre islamique de Donka, a constaté Guineematin.com, à travers deux de ses reporters.

Venus pour la plupart d’entre eux de l’intérieur de la Guinée, ces fidèles musulmans qui tiennent à accomplir le cinquième pilier de l’islam traversent aujourd’hui une période très difficile à Donka. Selon des témoignages recueillis sur place par Guineematin.com, plusieurs candidats au pèlerinage qui ont répondu à la convocation du vol sont entassés dans ce centre depuis plusieurs jours sans aucun soutien ni information fiable et officielle. « Nous manquons même de l’eau », se plaignent-ils face aux reporters de Guineematin.com, ce jeudi 25 août 2016.

Centre islamique, pèlerinageHormis cette lenteur exaspérante de la procédure de leur départ pour les lieux saints de l’islam, ils accusent la commission d’organisation de favoriser les pèlerins inscrits dans les agences de voyage, au détriment de ceux qui dépendent de la ligue islamique.

Un pèlerin qui a requis l’anonymat et qui a raté son vol la nuit dernière n’a pas caché sa colère. Il explique qu’il est détenteur du numéro 17 et qu’il devait voyager à bord du premier convoi, parti depuis le lundi dernier.

Par ailleurs, un autre pèlerin a confié à Guineematin.com qu’ils ont appelé le secrétaire aux affaires religieuses ; mais, on leur a dit qu’il est au conseil des ministres. Il n’a pas caché son découragement et donne un ultimatum aux autorités, précisant qu’ils sont prêts à manifester comme la manifestation est actuellement le seul moyen pour se faire entendre en République de Guinée.

Nous y reviendrons !

Abdoulaye Oumou Sow et Kadiatou Baldé sont au centre islamique de Donka pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Guineematin