PèlerinsPlusieurs milliers de fidèles musulmans de Guinée souffrent actuellement de la mauvaise organisation du pèlerinage de cette année, après deux ans d’interdiction pour cause d’Ebola, a constaté Guineematin.com au centre islamique de Donka et à l’aéroport de Conakry.

Convoqués pour le départ et bloqués au centre islamique de Donka, les nombreux candidats au pèlerinage avaient menacé de sortir manifester dans la rue, e jeudi dernier. A la dernière minute et pour limiter les dégâts, le secrétaire général aux affaires religieuses, Elhadj Abdoul Karim Dioubaté, est finalement venu donner quelques explications et demander aux pèlerins de rentrer attendre chez eux.

Guineematin.comvous propose, ci-dessous, les explications du premier responsable de toutes les religions pratiquées en Guinée :

Vidéo réalisée par Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

 

Facebook Comments