Gouverneur Sadou Keïta, LabéConfronté depuis plusieurs semaines à un conflit entre Tiddjaniyahs et Wahhabiyahs, le gouverneur de la région administrative de Labé a avoué hier, mercredi 5 novembre 2014, son incapacité à résoudre la crise et sollicite l’implication du secrétariat général des affaires religieuses du pays, Elhadj Abdoulaye DIASSY, a appris sur place le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Selon Sadou Keïta, la gestion des affaires religieuses est un cas particulier : « Moi, je ne peux pas gérer les affaires religieuses à la place des institutions installées à cet effet. Mais, je peux aller à l’apaisement, contribuer à ce que les parties se rapprochent pour qu’il n’y ait pas d’éclats qui pourraient nuire le fonctionnement de l’Etat et troubler l’ordre public. »

A ce jour, l’autorité régionale affirme avoir discuté avec toutes les parties : « Nous savons aujourd’hui les positions et les tendances. »

C’est pourquoi, le gouverneur de Labé qui- certainement, n’a pas osé exprimer ouvertement ses sentiments- sollicite maintenant l’implication du secrétaire général chargé des affaires religieuses, Elhadj Abdoulaye DIASSY, dans la recherche d’une solution durable et définitive.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Commentaires