Depuis sa prise de fonction le 30 août dernier, le nouveau ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique multiplie les rencontres avec les acteurs de la culture. Ce lundi 11 septembre 2017, le mouvement Wonkhaï 2020, dirigé par l’artiste reggae-man Takana Zion a été reçu par Sanoussy Bantama, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Après un huit clos d’une heure, le mouvement Wonkhaï 2020 et les cadres du département ont livré à la presse le contenu de leurs échanges. Sanoussy Bantama Sow s’est réjoui des échanges fructueux qu’il a eu avec ses hôtes, notamment Takana Zion pour lequel il a dit avoir de l’admiration.

Selon lui, les problématiques liées à la jeunesse et la culture étaient au menu de cette audience. « J’ai profité pour lancer un appel à tous les jeunes de Guinée, surtout aux artistes, pour leur dire que la Guinée est une maison commune où chacun de nous doit se battre pour la consolidation de cette maison. Personne de nous n’a cherché à naître en Guinée, qu’il soit Peul, Malinké ou Soussou. Nous sommes tous guinéens et avons intérêt à ce qu’il y ait la paix dans ce pays. Je l’ai rassuré de ma disponibilité à travailler avec ce groupe, à travailler avec toute la jeunesse guinéenne », a expliqué le ministre.

Par ailleurs, monsieur Sow a dit que son département reste ouvert à tous les jeunes leaders d’opinion du pays, estimant être là pour les servir : « nous nous sommes compris et les jours à venir, rapidement, ils ont des projets que nous allons exécuter. Je tiens avec Takana à lancer un appel à la jeunesse guinéenne, un appel pour l’unité et l’entente parce que rien ne peut réussir sans la paix. Takana ne peut pas faire sa musique s’il n y a pas la paix dans le pays, les politiciens ne peuvent pas faire la politique s’il n y a pas la paix, les agriculteurs ne peuvent pas cultiver s’il n y a pas la paix, le vendeur de piment ne peut pas se lever le matin aller au marché de Madina s’il n y a pas la paix. Donc, nous allons nous donner la main pour qu’il y ait la paix dans l’intérêt supérieur de la nation guinéenne », a-t-il conseillé.

De son côté, Takana Zion, porte parole du mouvement Wonkhaï 2020, a dit sa joie d’avoir été reçu par le Ministre des Sports, quelques jours seulement après sa prise de fonction. « Aujourd’hui, nous sommes venus montrer au nouveau ministre, qu’au delà de notre engagement musical, au-delà du fait de dénoncer les différents maux qui gangrènent notre société, nous avons aussi la bonne volonté de coopérer avec les différents ministères auxquels nous sommes assignés et que nous avons de belles idées dans la tête, nous avons de belles propositions à leur faire. Ce que nous avons d’ailleurs essayé de transcrire, nous sommes venus avec un dossier présentant notre mouvement et ses différents objectifs. Nous avons proposé des projets qui ont été bien appréciés et finalement on pourra se retrouver dans les prochains jours pour en discuter davantage », a-t- expliqué.

En outre, l’artiste précisera que ce partenariat va se baser sur la formation des jeunes dans le domaine de la culture, des instruments de musique, de l’ingénierie du son, de la musique et de l’ouverture des plages.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. : (00224) 621 09 08 18

Commentaires