Diallo Idrissa SampiringLe mercredi 10 septembre dernier, le directeur préfectoral de la jeunesse de Labé a reçu un groupe de jeunes qui réclament la destitution de Samba Camara du poste de directeur de la maison régionale des jeunes.

Mettant l’occasion à profit, un des porte-paroles des signataires de la pétitions du nom de Faza a porté des accusations très graves contre le journaliste Idrissa Sampiring Diallo qui était absent de la rencontre.

Selon Fazaliou, le journaliste est entrain de recruter des jeunes dans les quartiers de la commune urbaine de Labé pour soutenir Samba Camara avec un appui financier du gouverneur de région.

Face à cette accusation qu’il qualifie de diffamation montée de toute pièces par des activistes de l’UFDG qui organisent depuis décembre 2013 une campagne systématique de dénigrement contre sa personne, Idrissa Sampiring Diallo a saisi ce vendredi les services compétents pour qu’enfin justice soit rendue. En appui à sa plainte, le journaliste produit un élément sonore comme pièce à conviction incriminant Fazaliou.

Commentaires