BADAMComme promis, les victimes de la BADAM, munies de leurs cartes bancaires, se sont mobilisées, certains seraient même venus d’Europe et des Etats Unis pour réclamer leur argent.

Les services de maintien d’ordre, mobilisés également, ont essayé d’empêcher la mobilisation. Mais, après la sensibilisation, les échauffourées ont été évitées de justesse et les manifestants sont actuellement sur la route de la Primature.

Un reporter de Guineematin.com est dans le cortège des manifestants pour vous faire vivre cette mobilisation des déposants et victimes de la BADAM

Facebook Comments