Suicide, Guinée, ConakryC’est chez lui, à la Minière, face à la résidence de l’ambassadeur de France en Guinée que monsieur Alpha Amadou Diallo, dit ‘’Diallo Coyah’’ se serait donné la mort dans la soirée de ce vendredi 31 octobre 2014. Alors que sa femme, ses enfants et son médecin étaient dans la cour, monsieur Diallo serait entré dans sa chambre pour se tirer une balle dessus…  

La journaliste de Guineematin.com, F. Yacine Sylla, dépêchée sur les lieux, a noté une forte mobilisation, visiblement des parents et voisins, une dizaine d’agents de la police avec deux pick up. Mais, les informations recueillies sur place ne renseignent pas sur ce qui justifierait ledit suicide.

Certains parlent de soucis dans le couple. A l’absence de toute communication de sa famille, on s’est contenté de ce que disaient les voisins dont certains juraient que le dossier du couple est connu de la justice et que « tout le quartier » savait les malentendus entre monsieur et madame Diallo.

Le désormais défunt Alpha Amadou Diallo aurait effectué la prière de ce vendredi à la mosquée de la minière avant de rejoindre l’au-delà dans la soirée de ce vendredi.

Le corps de monsieur Diallo Coyah a été transporté cette nuit par un corbillard de  »Sylati SA » à l’hôpital national Donka. Et, il a été à demandé à un détachement composé de quelques de la police de passer la nuit dans la famille.

A rappeler que monsieur Alpha Diallo était le fils aîné de Dr. Abdoulaye Diallo (de Kankalabé), mort au tristement célèbre camp Boiro.

A suivre !

Facebook Comments